Menus déroulants

lundi 8 février 2016

Le syndrome [E] de Franck Thilliez

Un sujet qui n'a pas manqué de me passionner malgré quelques regrettables longueurs. Une fin "What the Fuck ?!" qui donne juste envie de se jetter sur le Tome suivant. En bref, Franck Thilliez a encore sû me captiver et je n'en attendais pas moins de lui ! Je ne peux que conseiller cette intrigue on ne peut plus fascinante !

Une affaire étrange bouleverse l'été de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille où elle vit avec ses jumelles. Un de ses ex-petits amis a perdu la vue en visionnant un court métrage acheté au fils d'un collectionneur décédé. Un film muet, anonyme, mais surtout, un film à la mise en scène malsaine et au scénario énigmatique. Au même moment, le commissaire Franck Sharko, ancien de la Criminelle et analyste comportemental à l'OCRVP (Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes, Nanterre) suit un traitement par stimulations magnétiques au cerveau à cause d'une schizophrénie tenace. Il cède à l'appel du terrain à la demande de son supérieur et contre l'avis d'Eugénie, la petite fille imaginaire qui le suit depuis la mort de sa femme et de sa fille. Dans le Nord de la France, cinq corps d'hommes impossibles à identifier ont été retrouvés deux mètres sous terre. Mains coupées, dents et yeux arrachés, boîte crânienne tranchée, cerveau disparu, tous en état de décomposition avancé. Alors que Lucie découvre les horreurs que cache le film, un mystérieux Québécois l'informe par téléphone du lien ténu qui existe entre cette bobine et l'histoire des cinq corps. Une seule et même affaire grâce à laquelle Lucie et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier, vont se rencontrer… Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années 1950, les deux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu baptisé le syndrome E. Un mal d'une réalité effrayante qui révèle que nous pourrions tous être capables du pire…

Dans les Tomes précédents, j'ai eu le loisir d'apprendre à connaître Lucie et Franck séparémment. Je me suis attachée à eux (autant à l'un qu'à l'autre, mais différemment) et je dois dire que j'ai été ravie de les voir enfin se rencontrer pour mener l'enquête ensemble sur ce fameux "Syndrome E". J'avoue, j'avais hâte de les voir enfin travailler ensemble ces deux là ! Deux personnages torturés qui se retrouvent à traquer le mal, forcément qu'ils vont se trouver des points communs qui vont les rapprocher.

J'ai trouvé cette enquête très intéressante mais je dois dire que j'ai été un peu déçue par les explications parfois un peu longues. Habituellement dans un Thilliez, je suis happée du début à la fin et je n'ai pas le temps de m'ennuier. Ici, j'ai parfois dû me battre pour continuer (car je savais que ça en valait la peine) et rester concentrée sur toutes ces informations parfois un peu trop scientifiques pour moi. Je suis cependant ravie d'avoir tenu bon car un dénouement pareil, ça aurait été malheureux de le louper !

Lors du Tome précédent, on en apprend beaucoup sur le cerveau, ici on continue dans la lancée et on explore une partie du cerveau qui peut provoquer la violence de masse. Les yeux sont concernés également. J'ignore si l'auteur a étudié le sujet, s'il se base sur des études scientifiques réelles ou si tout n'est que fiction. En tout cas, ça fait très vrai et c'est ce qui fait que j'ai beaucoup aimé !

En bref, encore un tout bon thriller que je ne peux que conseiller. Et il me conforte dans mon idée de suivre la saga "Franck Sharko et Lucie Hennebelle" dans l'ordre. C'est chouette d'apprendre à connaître les personnages de roman en roman et de voir comment ils réagissent face à face.

Ce ne fût pas un coup de coeur comme les précédents, mais comme je l'ai dit, j'ai eu un peu de mal avec certaines longueurs...

Ma note : 4/5 (Très bien)

Livre lu dans le cadre du Challenge des Sagas 2016

2 commentaires:

  1. J'ai encore Deuils de miel à lire avant de commencer la "saga" avec Franck et Lucie. J'ai hâte de les découvrir tous les deux. J'aime beaucoup quand Thilliez apporte une grande documentation scientifique ou autre de ce qu'il nous expose, mais je suis avertie, il faudra peut-être que je lutte un peu dans ces moments-là pour continuer ma lecture ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas trop tentée par ce livre, je passe mon tour pour cette fois :/

    RépondreSupprimer