Menus déroulants

mercredi 30 mars 2016

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz

Un roman que j'ai beaucoup apprécié, même si ce ne fût pas un coup de cœur, comme pour beaucoup. J'ai aimé la plume de l'auteur, c'est simple et joli, facile à lire. Les personnages sont attachants, leur histoire toute mignonne. Bref, cette lecture m'a offert un chouette moment de détente.
Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.
Ce livre, c'est principalement la couverture et le titre qui me l'ont fait découvrir. Le résumé ne m'intriguait pas plus que ça, mais les avis que j'en avais lu ne tarissant pas des loges à son sujet, je n'ai pu que me laisser tenter ! Et puis je ne sais pas pourquoi, mais une fois que je l'ai eu dans ma PAL, mon envie de le lire s'est essoufflée, jusqu'à peu... Je suis retombée dessus par hasard, je n'en n'ai pas relu la 4ème de couverture et je me suis plongée directement dedans.

Je ne le regrette pas, c'est tout à fait le genre de lecture que je recherchais en ce moment. Un livre tout simple, sans prise de tête et facile à lire... Le style de l'auteur est très agréable (voir un peu poétique), les chapitres son courts, l'histoire est mignonne. Bref, de quoi faire passer le temps de façon plaisante. Le seul point négatif étant que j'ai souvent été un peu perturbée par les dialogues, m'y perdant parfois et ne sachant plus qui était en train de parler. Enfin bon, un détail !

Les personnages sont vraiment attachants, j'ai aimé passer du temps avec eux, apprendre à les connaître et les voir se découvrir eux-mêmes. L'adolescence est la période de la vie où le se cherche, où on essaie de trouver qui on est... c'était passionnant d'accompagner Aristote et Dante dans cette apprentissage de la vie. On les voit tâtonner, réfléchir, hésiter (Surtout Ari en fait)... Et si certaines choses sautent aux yeux des personnes extérieures, elles ne sont pas toujours évidente pour l'individu concerné. 

D'après ce que j'ai lu sur la blogosphère, beaucoup de personnes ont eu un coup de cœur pour ce roman. Je ne saurai dire pourquoi mais je n'en fait pas partie. Certes, ce fût une lecture très agréable mais je n'arrive pas à la prendre pour plus qu'un bon divertissement. Ok, c'est poétique et très bien écrit, mais pour moi, c'était juste mignon, pas "magnifique". Je suppose que tous les goûts sont dans la nature !

Bref, je le conseillerai si on me demande mon avis !

Ma note : 3,5/5 (Bien)

2 commentaires:

  1. Ce livre ne me tente pas plus que ça... Peut être que je ne vois pas trop les sujets abordés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah c'est vrai que c'est pas dans la 4ème de couverture qu'on sait de quoi ça parle vraiment, lol ! Je t'avoue que je me suis lancée un peu à l'aveugle. C'est une lecture plaisante mais sans plus ;-)

      Supprimer