Menus déroulants

jeudi 19 mai 2016

La fille de Brooklyn de Guillaume Musso

Encore une très bonne surprise que ce dernier Musso ! J'ai adoré cette intrigue : l'enquête, les découvertes, le dénouement final, tout ! Je ne me suis pas ennuyée une seconde. Cet auteur est devenu une valeure sûre pour moi !
Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? » Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche.
Je dois dire que je n'avais pas prévu de le sortir si vite de ma PAL, j'étais curieuse de le découvrir mais sans plus. Et puis, une copine l'a lu et m'en a parlé le jour où je terminais justement ma lecture précédente. Je l'ai donc intercalé et entamé le jour-même. Et je dois dire que je ne regrette pas cette petite "incartade" à mon emploi du temps livresque !

Autant ma copine avait trouvé l'enquête longue et s'était ennuyée une partie du livre, autant moi j'ai accroché directement et me suis sentie happée par l'intrigue. Certes, j'ai parfois trouvé quelques petites longueurs à ce roman, mais rien qui me fasse ralentir mon rythme de lecture. Je n'ai pas vu le temps passer. Il y avait toujours des petites révélations qui faisaient que j'avais hâte de découvrir la suite et de savoir si Raphael allait finir par retrouver Anna.

Au niveau des personnages, je me suis étonnée : Il y en avait quand-même pas mal et je ne me suis pas mélangé les pinceaux ! J'ai réussi à garder en tête qui était qui et j'en ai été ravie !!! J'ai beaucoup apprécié Raphaël, ainsi que Marc. Je trouvais qu'ils faisaient une bonne équipe à enquêter chacun de leur côté en se voyant régulièrement pour tout mettre en commun.

Concernant l'intrigue, ma copine m'avait dit avoir vu venir le dénouement final et s'être sentie découragée de lire les 20 dernières pages. Et puis, je lui avait dit (alors que je ne l'avais pas encore lu) : "Oui, mais tu connais Musso, il est capable de nous étonner sur la toute fin, vas-y, finis-le et je suis sûre que tu ne le regretteras pas !". Le lendemain, elle est arrivée en me disant qu'elle s'était pris une vraie claque et qu'elle n'avait vraiment pas vu cette fin venir ! J'avoue, c'est ça qui m'a donné l'envie de le lire tout de suite !

Et, même si je m'attendais à un "revirement" de situation à la fin, j'ai tout de même été surprise ! Lors de ma lecture, j'ai réfléchis et envisagé les différents cas de figure et jamais celui-là ne m'est passé par la tête. Franchement, bravo Musso !!!

Autant j'avais du mal avec ses premiers romans (je les trouvais un peu tous pareils), autant depuis quelques temps, je sais que je peux prendre ses livres les yeux fermés, c'est une valeur sûre !

Citation(s) :
- Les innocents, ça n'existe pas. Par contre il existe différents degrés de responsabilité. (Stieg Larsson).
- La phrase d'Anatole France résolnna dans ma tête : "J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence."
- Un Malheur [...] c'est une fange glacée, une boue noire, une escare de douleur qui nous oblige à faire un choix : nous y soumettre ou la surmonter. (Boris Cyrulnik).
- Loi n°2 : Ne vous fiez pas à vos amis, utilisez vos ennemis [...]. Si vous n'avez pas d'ennemis, trouvez le moyen de vous en faire. (Robert Greene).

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

4 commentaires:

  1. Moi je l'ai pas trouvé aussi bon que d'autres. Et bcp trop de facilités prises dans le récit, le personnage principal écrivain, le meilleur ami flic qui tombe à pic et puis l'enquête qui se déroule comme un fil tout en douceur, trop facile !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'accorde que ça coule un peu tout seul et il est vrai qu'avec le recul, l'intrigue se déroule facilement et tout tombe à pic. Mais bon, j'ai beaucoup apprécié, d'autant plus le retournement de situation final.

      Comme quoi il en faut pour tous les goûts ;-)

      Supprimer
  2. Guillaume Musso est incontestablement le roi des retournements de situation.
    Je pense lire ce livre mais quand il sera paru en poche ^^.

    RépondreSupprimer