Menus déroulants

jeudi 6 mars 2014

La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder

Une jolie petite histoire avec un personnage principal plutôt attachant (les autres le sont tout autant d'ailleurs). J'avoue que je n'ai pas réussi à être "à fond" dedans, mais j'ai beaucoup apprécié cette lecture et je ne peux nier qu'elle m'a arraché quelques larmes vers la fin.
Campbell a 17 ans. Atteinte d’un cancer, elle est persuadée qu’elle va mourir avant ses 18 ans. Déterminée à la sauver, sa mère l’embarque dans un road-trip en direction de Promise, une ville magique réputée pour ses miracles. Résignée, Campbell ne croit pas plus à une possible rémission qu’aux superstitions ridicules de sa mère, mais se laisse tout de même entraîner dans cette aventure. Arrivées à destination, elles sont vite témoins d’événements inhabituels : les pissenlits deviennent pourpres, on aperçoit des flamants roses au large de l’Atlantique et Campbell retrouve une mystérieuse enveloppe contenant une liste de choses à faire avant de mourir… Aidée d’Asher, un garçon non moins mystérieux, Cam exécute peu à peu chaque point de la liste et apprend à croire en elle, en l’amour, et même… aux miracles.
Campbell, est une jeune fille assez sympathique qui a un pourtant un gros défaut : Elle ne croit en rien ! Elle sait qu'elle est condamnée et elle ne laisse aucune place à la magie dans sa vie, elle n'en a pas le temps ! J'ai trouvé ça un peu dommage qu'elle ne semble pas vouloir profiter du peu de temps qu'il lui reste. Heureusement que sa mère et sa soeur sont là pour la forcer à se bouger et essayer de la convaincre que les miracles existent.

J'ai trouvé l'évolution du personnage de Campbell assez intéressante et j'ai beaucoup apprécié qu'au final, elle se rende compte que son manque d'enthousiasme rendait sa mère et sa soeur tristes. Il est vrai que ses tentatives pour les rendre heureuses sont un peu maladroites mais c'est ce qui, selon moi, les rendent touchantes. Ses nouvelles amitiés l'ont certainement beaucoup aidée dans cette évolution et c'est là qu'on voit les bienfaits d'avoir de bons amis !

Une chose qui est bien dans cette histoire, c'est que la maladie de Campbell n'y tient pas toute la place. Je m'attendais à ce que Cam soit complètement déprimée, qu'elle passe sont temps dans les hôpitaux à faire examens sur examens et au final, on échappe à ça et c'est très positif ! Bon, c'est vrai que la maladie est là et qu'elle fait partie du quotidien du personnage principal, mais on n'en parle pas à toutes les pages et on n'est pas dans le larmoyant. Au moins, on ne sort pas déprimé de cette lecture !

Un autre petit détail assez sympa, c'est la présence d'animaux. Ca peut paraître bête que je dise ça, mais j'ai beaucoup apprécé Homère le homard, ainsi que Bart le chiot et Buddy le flamand rose (c'est tout con, mais ils avaient tout à fait leur place dans l'histoire).

Au final, j'ajouterai juste que sans être un coup de coeur, "La fille qui ne croyait pas aux miracles" fût une lecture plutôt agréable et je l'ai bien appréciée !

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Livre lu dans le cadre du challenge "Livra'deux pour pal'Addict [2]"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire