Menus déroulants

mardi 22 avril 2014

Thomas Drimm Tome 1 - La fin du monde tombe un jeudi de Didier van Cauwelaert

Un premier tome auquel je n'ai pas vraiment accroché..J'ai trouvé l'histoire un peu tirée par les cheveux et les différents personnages pas plus attachants que ça. Une lecture sympa mais sans plus. Je lirais sans doute la suite par curiosité mais je ne suis pas pressée pour l'instant.
"J'ai 13 ans moins le quart et je suis le seul à pouvoir sauver le monde. Si je veux." Dans une société sous contrôle total où le jeu règne en maître, un ado se retrouve détenteur d'un secret terrifiant, qui déchaîne contre lui les forces du Mal... et celles du Bien. Tiraillé entre la femme de ses rêves et un vieux savant parano réincarné dans un ours en peluche, Thomas va découvrir, de pièges en rebondissements, l'exaltant et périlleux destin d'un super-héros à mi-temps.
J'avoue que j'ai un peu de mal à faire cette chronique, je ne sais pas quoi écrire. Ce résumé est assez intriguant et m'a vraiment donné envie mais je n'ai malheureusement pas accroché à cet univers étrange et à cette nouvelle société dans laquelle le jeu (casino) est la principale activité.

Je n'ai pas accroché non plus avec les différents personnages. Je ne les ai pas trouvés vraiment attachants. Thomas n'est pas vraiment un "héro" que j'ai réussi à apprécier. C'est juste un gamin de 13 ans et je sais pas, il n'a rien de particulier qui puisse le rendre intéressant. Au contraire. Il m'a souvent agacée quand il parle de Brenda et de la ministre Noctis. Quand au savant réincarné en ours en peluche... Mouais... sympa comme idée mais il manquait quelque chose (je ne sais pas quoi).

Et puis cette histoire de puce, elle est vraiment tirée par les cheveux !

Bref, ce premier tome ne marquera pas mon esprit, même si j'avoue que la fin me donne envie de le lire la suite (sans pour autant être impatiente).

Ma note : 2,5/5 (Moyen)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire