Menus déroulants

lundi 5 mai 2014

Sans un mot de Harlan Coben

Même si parfois j'ai eu un peu de mal avec le grand nombre de personnages (tous assez important), je dois avouer que j'ai beaucoup apprécié cette lecture ! Des rebondissements, des choses auxquelles ont ne s'attend pas... bref, un tout bon policier que je conseille aux amateurs du genre !
Jusqu'à quel point connaît-on vraiment son enfant ? Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur. Malgré leurs réticences, Mike et Tia se décident à installer un logiciel de contrôle. Un jour, un e-mail inquiétant. Et Adam disparaît. Sans un mot... C'est alors que tout bascule. Sur un rythme d'enfer, Harlan Coben nous entraîne dans un thriller plus électrisant que jamais. Pièges du web, délinquance virtuelle, tueur psychopathe, le maître de nos nuits blanches se joue de nos angoisses avec une délectation machiavélique.
Avant celui-ci, je n'avais lu que deux livres de cet auteur et j'avais un peu ralenti le rythme car j'avoue que j'ai eu du mal à cause du nombre de personnages... et puis finalement, après avoir lu le résumé de celui-ci, je n'ai pas pu résister et je me suis lancée ! Je dois dire que je ne le regrette pas ! J'ai passé un très bon moment !

Le soucis pour moi n'est pas spécialement le grand nombre de personnages. Je dirais plutôt que ce qui m'ennuie, c'est que tous les personnages ont une importance. Du coup, il faut retenir qui est qui et qui fait quoi, si non on est paumé ! J'ai été surprise de m'en sortir aussi facilement cette fois-ci ! Je pense que je commence à m'habituer au style de l'auteur et j'en suis ravie !

Ce que j'ai beaucoup aimé ici, c'est le dénouement et le fait que tous les personnages ou presque se regroupent dans la même grosse histoire. Au départ, on les rencontre séparémment, et par moment, on se demande ce que ça a à voir dans l'histoire (voir résumé) et puis, page par page, on fini par comprendre. J'adore ce genre d'intrigue !

Se pose aussi ici la question de la vie privée de nos enfants. Mike et Tia qui mettent un logiciel espion sur l'ordinateur de leur fils ado... on est en droit de se demander si c'est légal. J'avoue que ça m'a fait me poser pas mal de questions. Jusqu'où peut-on aller pour protéger nos enfants. Et est-ce qu'au final ce genre de chose aide à les protéger ou est-ce que ça aide seulement à soulager la paranoïa des parents ? Un thème bien intéressant pour un roman policier, j'ai beaucoup aimé !

Bref, un polar que je recommande !!!

Quelques citations :
- On dit que vos possessions vous possèdent c'est faux : Ce sont les êtres aimés qui vous possèdent.
- Pourquoi nous, les humains, ne tirons-nous jamais les leçons de l'expérience ? Qu'est-ce qui, dans notre constitution, nous pousse à faire des choses qui devraient nous horrifier ?
- Les enfants ne font pas ce que leur disent leurs parents... ils font ce qu'ils les voient faire.

Ma note : 4/5 (Très bien)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire