Menus déroulants

jeudi 13 novembre 2014

Les feuilles mortes de Thomas H. Cook

Un Thriller assez intéressant même si je trouve qu'il s'éparpie un peu trop. J'aurais préféré que l'intrigue soit un peu plus concentrée sur Keith et l'enquête et un peu moins sur Eric et ses fouilles familiales. Si non, c'est un livre très facile à lire et j'en ai apprécié la fin, même si un peu frustrante.
Eric Moore a toutes les raisons apparentes d'être heureux : propriétaire prospère d'un magasin de photos et d'une jolie maison dans une petite ville sans problème de la côte Est, il mène une vie de famille épanouie auprès de sa femme Meredith et de son fils Keith, un adolescent de quinze ans. Cet équilibre parfait va pourtant voler en éclats à jamais... Un soir comme les autres, ses voisins demandent à Keith de garder Amy, leur fille de huit ans. Au petit matin, Amy est introuvable. Très vite, l'attention de la police se porte sur Keith et ce dernier, pataud et mal dans sa peau, se défend maladroitement. Du jour au lendemain, Eric devient l'un de ces parents qu'il a vus, à la télévision, proclamer leur foi dans l'innocence de leur enfant. Alors que l'enquête de la police se recentre autour de Keith, Eric doit lui trouver un avocat et le protéger contre les soupçons croissants de la communauté. Mais est-il tout à fait sûr de l'innocence de son fils ? Si Keith était coupable, et s'il était prêt à répéter son geste... Quelle devrait être alors la responsabilité d'un père? Les feuilles mortes est le récit d'une confiance brisée et celui des efforts héroïques d'un homme pour retenir coûte que coûte les liens qui l'unissent à tous ceux qu'il aime.
Durant tout le récit, on se retrouve plongé dans l'esprit d'Eric. Si au départ, il est persuadé que Keith n'est pour rien dans la disparition d'Amy, au plus on avance dans l'histoire et au plus on ressent ses peurs et ses doutes. Pas évident de garder la tête froide quand tout accuse le jeune homme ! Et on voit ici que ça ne doit vraiment pas être facile d'être dans la peau de ce père qui d'un côté veut que son fils soit épargné par la justice mais qui, en même temps, fini par le penser coupable.

J'ai bien accroché à cette partie de l'histoire. Cette partie accée sur Keith, l'enquête, les indices. Par contre, ce que j'ai moins apprécié, c'est qu'on tombe un peu trop souvent dans le passé d'Eric, sur ses souvenirs et problèmes familiaux de quand il était plus jeune. J'ai eu l'impression qu'il s'est servi de la disparition d'Amy et du fait que tout accuse Keith pour enquêter sur son propre père et honnêtement, je n'en n'avait rien à faire de connaître les problèmes financiers de son paternel ! Et avec le recul, en connaissant la fin de l'histoire, je n'ai pas l'impression que ça ai fait avancer quoi que ce soit. Ca n'a même rien à voir en fait ! Bref, des passages que j'ai trouvés inutiles (et ça n'engage que moi).

A côté de ça, j'avoue avoir pas mal apprécié le dénouement, même si plusieurs élément de la fin auraientt mérité d'être un peu plus détaillés (il faut avouer que ça a été assez bouclé). On a sauté plusieurs année et puis on nous parle de ce qui s'est passé comme si on était déjà au courant, ce qui n'est pas le cas. Du coup, j'ai non seulement été surprise (ça c'est le côté positif), mais aussi frustrée de ne pas en avoir lu plus !

Bref, une petite lecture qui passe vite et qui est plutôt sympa. Je ne regrette pas de l'avoir lu malgré les points négatifs que j'ai pu en retirer.

Ma note : 3/5 (Pas mal)

Livre lu dans le cadre du "Baby Challenge 2014 Thriller"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire