Menus déroulants

mardi 5 novembre 2013

Barbe bleue d'Amélie Nothomb

On retrouve ici encore le pure style d'Amélie Nothomb et j'ai beaucoup apprécié de me retrouver encore devant un personnage tordu et une fin originale. J'aime également le prénom qu'elle a donné à son héroïne, ça n'est pas courant et ça ne manque pas de charme ;-)

Saturnine, jeune professeur belge à l'École du Louvre, répond à une annonce de colocation plutôt avantageuse et se retrouve chez l'aristocrate espagnol Don Elemirio Nibal y Milcar. Les rumeurs circulent que les jeunes femmes ayant cohabité avec lui ont toutes disparu. Saturnine ne se laisse pourtant pas influencer et fait face à cet homme dont elle n'a pas peur. Il faut dire aussi que le logement en vaut la peine.

Dans ce roman, pas de chichi... Don Elemirio choisi Saturnine dès qu'il la voit ! Et on entre directement dans l'histoire. Dès le premier soir, il invite sa nouvelle colocataire à manger avec lui et c'est parti pour des dialogues soutenus entre nos deux protagonistes. L'interdiction d'entrer dans une pièce pourtant non verrouillée éveille la curiosité de notre héroïne qui, n'ayant pas envie de transgresser la seule règle, préfère poser des questions afin de découvrir ce que son hôte cache. 

Comme souvent chez Amélie Nothomb, ce livre est principalement construits de dialogues et ceux-ci ne manquent pas de piquant ! La structure est assez facile, chaque soir un repas les confronte et entre deux... pas grand chose. Amélie ne se perd pas dans les détails et je dois avouer que ce genre de lecture fait du bien une fois de temps en temps.

J'ai apprécié de retrouver un personnage plutôt "immoral" en Don Elemirio, puisque vous n'êtes pas sans vous douter qu'il a bel et bien quelque chose à voir avec la disparition de ses huit colocataires précédentes. J'ai aimé les tournures que prenaient les choses et j'ai trouvé le déroulement plutôt intéressant et original. Amélie Nothomb ne manque assurément pas d'idée et c'est ce que j'aime chez elle, elle n'hésite pas à sombrer dans l'immoral et le tordu !

Bref, un petit roman que j'ai trouvé bien sympathique à lire, une petite pause entre deux pavés ;-)

Ma note : 3,5/5 (Bien)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire