Menus déroulants

mercredi 27 novembre 2013

Puzzle de Franck Thilliez

Un huit-clos palpitant qui nous perd magnifiquement entre le réel et le non-réel. J'ai adoré cette ambiance étouffante et ce décor plus que crédible. "Puzzle" est mon premier roman de Franck Thilliez et je peux dire sans nulle hésitation que ça ne sera pas le dernier !
Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa. Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros. Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. ». Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire… Et Paranoia peut alors réellement commencer… 
Je l'ai terminé hier et j'en suis encore toute chamboulée, si bien que je ne sais pas quoi en dire... Le personnage principal est ici llan et de ce fait, je dois dire que j'ai eu tendance à rester de son côté pendant toute l'histoire. Certes, j'ai parfois eu des doutes (souvent même, Franck Thilliez est un maître dans l'art de manipuler notre esprit afin de nous amener à croire ce qu'il veut), mais j'en revenais finalement toujours à le croire lui et à penser que tout le monde se liguait contre lui ou que les autres étaient des abrutis de ne pas l'écouter.

On se perd très vite et très facilement entre ce qui est réel et ce qui fait partie du jeu. Et cette fin, cette toute dernière phrase... Qu'est-ce qu'elle me perturbe !!! Mais bon, je ne dirais rien à ce sujet ;-)

Sérieusement, cette lecture m'a plongée dans cet ancien complexe psychiatrique, j'avais l'impression de faire partie du groupe de "joueur", je sentais l'angoisse d'Illan, ses peurs, ses hésitations. J'ai eu la trouille en l'accompagnant dans ces couloirs. Les descriptions (ni trop longues, ni trop courtes)  l'ont rendu réel pour moi, faisant de ce vieux bâtiment un personnage supplémentaire, presque le plus important de tous.

Maintenant que je connais le fin mot de l'histoire, je n'ai qu'une envie... Le relire ! J'ai adoré et je me dit que la seconde lecture m'offrira une vue différente et me permettra peut-être de mieux détecter le réel et le jeu, de mieux "capter" des détails qui m'auraient échapper.

Par ce roman, j'ai découvert un auteur que je ne connaissait pas et je suis déjà impatiente de lire d'autres de ses œuvres !

Ma note : 4,5/5 (Excellent)

Livre lu pour le challenge "Livra'deux pour pal'addict 01"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire